mercredi 20 février 2019
 

Mort de Ken Russell.

Nous sommes tristes, le réalisateur britannique Ken Russell vient de mourir à Londres. Il avait quatre-vingt quatre ans. Nous mettons en ligne à la fin ce cet article une séquence video d’un de ses plus grands films « Music Lovers » La carrière de Ken Russell fut émaillé d’immenses films , il aimait acteurs et actrices qu’il sut toujours choisir avec talent. Homme de culture, tout comme le fut Visconti, il offrit au cinéma anglais des œuvres qui s’inscrivent à jamais dans le patrimoine mondial du cinéma. « Music Lovers » (1970) traduit bêtement en français par « La symphonie pathétique », chef d’œuvre absolu, la vie de P. Tchaikovsky, avec Glenda Jackson et Richard Chamberlain « Women in love » (...)

lire la suite »

Républicain Lorrain, 26/11/2011 - Elle rend hommage à nos grands-mères

La bise faite à un ami, un petit mot griffonné pour une lectrice assidue, Marie-Claude Busso était samedi au centre Jacques-Brel pour dédicacer son ouvrage, Souffle la bise sur les mirabelles. Retraitée d’une carrière de professeur de français (elle a enseigné sept ans à Longwy avant de s’installer en Bourgogne), la sémillante dame n’en a pas terminé avec la grammaire et la syntaxe puisqu’elle publie déjà son second livre après Mémoire d’amours, dans lequel elle racontait des souvenirs d’enfance. Cette fois, c’est de sa jeunesse passée à Valleroy dont il est question. Et, à 71 ans, Marie-Claude n’a rien oublié des cités de la mine, de sa région meurtrie par les deux guerres, des Polonais et Italiens venus (...)

lire la suite »

Film d’animation et art . Jan Svankmajer

Dessin animé, film d’animation et art ? Art oui, le mot est parfaitement juste et adapté, et l’accoler au mot film d’animation ou dessin animé n’est ni incongru ni une figure de style. En douteriez-vous, faites-vous donc encore partie des sceptiques, des blasés, des vaseux ou des incrédules ? Voici un petit bijou pour lever tous vos doutes, toutes vos appréhensions. Ce film est du à Jan Svankmajer, cinéaste tchèque. Il mélange à la fois techniques d’animation, des prise de vue directes , des montages fractionnés très rapides combinés avec des mouvements de caméra (stop motion, technique video utilisant des images fixes) le tout dans un imaginaire maîtrisé qui apparente son style au surréalisme. Voyons (...)

lire la suite »

Le Musée Picasso sous les décombres

Après un décapage de la façade, le Musée Picasso installé dans l’Hôtel Salé, dans le 3e arrondissement de Paris, est en cours de rénovation, terrassiers et maçons sont à l’œuvre et la réouverture est prévue pour l’été 2013 L’Hôtel Salé qui a l’origine a été construit pour Aubert-de-Fontenay, fermier général des gabelles, est le plus grand et l’un des plus emblématiques parmi les hôtels particuliers construits au XVIIe siècle dans le Marais. Restauré puis réaménagé entre 1979 et 1985 par le grand architecte français Roland Simounet pour devenir le lieu de conservation et de présentation des dations et donations des héritiers de Pablo Picasso (1895- 1972), le musée national Picasso a été inauguré en octobre 1985. La (...)

lire la suite »

Paul KLEE. Polyphonies. Cité de la Musique. Paris

Paul Klee (1879-1940) à la Cité de la musique ? Si le peintre suisse figure aujourd’hui parmi les plus grands artistes du XXe siècle, ses liens avec l’art musical sont avérés et connus : né dans une famille de musiciens, pratiquant le violon dès l’âge de sept ans, il fréquente salles de concerts et opéras dès son enfance et, jeune adulte, il hésitera entre une carrière musicale et une aventure artistique inédite dans sa famille. C’est pourtant cette voie-là qu’il choisira, abandonnant cette « bien-aimée ensorcelée » au profit de « la déesse du pinceau au parfum d’huile ». Mais cette conquête de nouveaux territoires est longue et ce n’est qu’après plus de quinze ans de travail constant, où la musique lui sert (...)

lire la suite »

Antoine BOURDELLE. QUE DU DESSIN

Impérative et passionnée, discipline et exutoire, la pratique quotidienne et incessante du dessin par Antoine Bourdelle (1861 - 1929) a donné naissance à une production graphique foisonnante. Le musée Bourdelle la dévoile à travers la première grande exposition de dessin jamais consacrée au sculpteur, à l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance. Deux cents feuilles, dont de nombreuses inédites, sélectionnées parmi les plus significatives d’un fonds muséal récemment inventorié à près de sept mille pièces, retracent le parcours graphique du sculpteur de 1875 à 1929, révélant, selon ses propres mots, « la part essentielle du dessin dans [sa] vie d’artiste ». S’affranchissant de la chronologie, le (...)

lire la suite »

Henri Edmond Cross et le néo-impressionnisme. De Seurat à Matisse ». Musée Marmottan. Paris

Le musée Marmottan Monet présente du 20 octobre 2011 au 19 février 2012 une exposition intitulée « Henri Edmond Cross et le néo-impressionnisme. De Seurat à Matisse ». Cette exposition suit l’évolution chronologique de l’œuvre d’Henri Edmond Cross (1856 – 1910) et la confronte à celle des autres néo-impressionnistes. Elle met en évidence les liens tissés par le peintre, des années parisiennes durant lesquelles il côtoie Seurat, Signac et les premiers « néo » jusqu’aux années 1892-1910 lorsque Cross s’établit à Saint-Clair et Signac à Saint-Tropez, point de ralliement de toute une jeune génération où Matisse et les futurs fauves s’initieront à la « division ». C’est au total une centaine de toiles et (...)

lire la suite »

FRANÇOISE de RIMINI à l’Opéra-Théâtre de Metz

Dans le cadre du bicentenaire de la naissance d’Ambroise Thomas (1811-1896) à Metz, un événement musical exceptionnel dans sa ville : la représentation de l’opéra « Françoise de Rimini » (créé à Paris à l’opéra Garnier en 1882). Un sujet romanesque et romantique en diable, inspiré de Dante, les amours impossibles entre une belle et jolie jeune dame Francesca abandonnée par son mari parti à la cour servir son prince, et le sémillant frère du mari Paolo, séduisant et charmant. Amours, délices et … Un opéra en quatre actes, un déluge musical, avec duos enfiévrés, trios, quintettes vocaux, des chœurs puissants, une orchestration profonde et par moment quasi symphonique Un sujet fantastique pour un metteur en (...)

lire la suite »

VELICKOVIC expose à Toulouse -

Du 18 novembre 2011 au 29 janvier 2012. Vladimir Velickovic. « Les versants du silence ». Rares sont les œuvres de Vladimir Velickovic que le regard oublie après s’y être confronté. Rares sont celles qui laissent indifférentes. Chargées d’une densité émotionnelle très forte, c’est de l’homme dont elles parlent. De nos destins misérables, de la mort et de la cruauté humaine, de la dualité des nuits humaines. Ce sont majoritairement des corps en souffrance que l’artiste représente dans des visions toujours singulières. Visions qui toutes témoignent d’une qualité plastique puissante, source d’un métier parfaitement maîtrisé que le peintre a su réinventer en renouvelant et iconographie et techniques. Vladimir (...)

lire la suite »

Républicain Lorrain, 06/11/2011 - Tibet, Chine et Dalaï-Lama

Tibet, Chine et Dalaï-Lama Gilles van Grasdorff, grand spécialiste du Tibet, journaliste et écrivain, inaugure, jeudi 10 novembre, à La Grange-aux-Ormes, à Marly, les soirées culturelles que met en place Wukali, lors d’une conférence où il traitera du Tibet, du Dalaï-Lama et de la Chine hier, aujourd’hui… demain ? En 1993, Gilles van Grasdorff rencontre le Dalaï-Lama, ce dernier lui demande d’écrire un livre d’entretiens, ce sera « Terre des Dieux, Malheur des hommes ». Débute alors un compagnonnage avec le Tibet qui s’affirme au cours du temps. Fruit de sa rencontre avec Jetsun Pema, sœur du Dalaï-Lama, il écrit « Tibet, mon histoire », préfacé par Élie Wiesel, et puis il y aura « Le Dalaï-Lama, la (...)

lire la suite »

Le Tibet, le Dalaï Lama, la Chine. Thème de la première soirée culturelle organisée par WUKALI jeudi 10 novembre

Gilles van Grasdorff, grand spécialiste du Tibet, journaliste et écrivain. inaugurera le jeudi 10 novembre les soirées culturelles thématiques que met en place Wukali lors d’un dîner-conférence où il traitera du Tibet, du Dalaï Lama et de la Chine hier, aujourd’hui… demain ? Les inscriptions sont ouvertes. Voila des sujets qui non seulement passionnent et font actualité, les coulisses du G20 viennent d’en faire écho à Cannes, mais il est bien certain que l’on va en parler dans les tous prochains mois… Nul plus que Gilles van Grasdorff est qualifié pour exposer la situation , l’histoire du Tibet et du bouddhisme tibétain, les relations conflictuelles avec son grand voisin, la sinisation du Tibet par (...)

lire la suite »

Balthus et le portrait

La peinture de Balthus a réhabilité l’art du portrait au XXe siècle. « Quoi de plus émouvant que la représentation de la figure humaine écrivait -il en 1935, je réhabilite le portrait , je le lave de la boue dans laquelle pendant si longtemps l’ont traîné les affreux, les ignobles, les ignorants grotesques et grossiers personnages représentant la peinture, cette chose dégoutante, et je le remets à l’honneur » S’il croise le surréalisme notamment dans sa quête de l’inconscient , il s’en dégage rapidement et approfondit sa recherche dans cette mémoire du fond des âges et du mystère qui apparente son œuvre au plus lointain à celles de Piero de la Francesca , Füssli ou celles contemporaines de Dali ou de Max (...)

lire la suite »

Le TIBET se fait entendre au G20 À Cannes

Alors que les dirigeants de la planète, le G20, se réunissent en conclave à Cannes, l’opposition et résistance tibétaine fait entendre sa voix aux grands ce ce monde et manifeste sous le regard des caméras de télévision venues pour cet événement hyper médiatisé. Les semaines et les mois prochains seront décisifs pour le Tibet occupé militairement et colonisé depuis 61 ans par la force chinoise. La conférence organisée par Wukali le jeudi 10 novembre tombe à point nommé. Gilles van Grasdorff, traitera du sujet sous tous ses aspects.( Inscription : http://wukali.net/product.php?id_pr... et information voir article http://magazine.wukali.com/spip.php...) P-A (...)

lire la suite »

BORIS CYRULNIK - MICHEL ONFRAY

Le dernier livre du philosophe Michel Onfray , « Le crépuscule d’une idole. L’affabulation freudienne », avait suscité voila quelques mois une tempête dans le monde médiatico-littéraire. Il s’attaquait en effet à la statue du Dr Freud, et les gardiens du freudisme, tels les défenseurs d’une église, derniers gardiens du Temple, montaient au front. Véritable guerre sans fleurets mouchetés et les échanges de mots par émissions de radio ou programmes de télévision ou journaux interposés furent pour le moins violents. Boris Cyrulnik, éthologue, psychanalyste et psychiatre a invité Michel Onfray, philosophe, à discuter et débattre de Freud et de la psychanalyse. Cette conférence a été organisée par l’AFRECA ( (...)

lire la suite »
Articles précédents : 0 | ... | 2296 | 2310 | 2324 | 2338 | 2352 | 2366 | 2380 | 2394 | 2408 | 2422
 
 
A propos de Wukali
WUKALI se veut une certaine idée de l’art, c’est à dire du plaisir de la connaissance, ce besoin fusionnel et intemporel de l’amour du beau qui nous rend tous plus humains, une autre perception de la communication et de l’information culturelle (...)
En savoir plus »
Thèmes