mardi 14 août 2018
 

Le personnage de Donald Trump dans les films d’animation

Mieux vaut en rire !

Russian collusion, conflict of interest, hush money, dangerous foreign policy

Si Donald Trump donne du grain à moudre aux cartoonists (caricaturistes) américains, il existe à ce jour assez peu de films d‘animation de qualité dont il est le personnage central. Nous avions voila quelque temps présenté Latinos Vs Donald Trump petit bijou d’humour avec un véritable scénario, beaucoup de fantaisie et d’efficacité démonstrative et où Donald Trump apparaissait sous le forme d’un Robocop ! Donald Trump ou plus exactement son personnage en caricature apparait sur CBS dans une émission présentée par Stephen Colbert un animateur facétieux et plein d’humour, il y commente l’actualité et chacun aux USA peut facilement reconnaître les personnalités qui défilent à l’écran qu’ils viennent du (...)

lire la suite »

Au clair de lune de La Roque d’Anthéron avec Anne Queffélec

Rossini, Mozart, Bartók

Under the moonshine with grace when Anne Quéffelec is playing piano

Le Barbier de Séville de Rossini, pour débuter le concert ce mercredi 8 août dans le parc de Florans de la Roque d’Anthéron, voilà qui prépare le public à se glisser dans une atmosphère joyeuse, ludique et humoristique. Atmosphère légère qui s’installera pour la soirée. Un peu plus de tragique et de force aurait pu accompagner Mozart, dans le concerto pour piano et orchestre n°22 en mi bémol majeur K 482, qui suivait Rossini. Lui aussi restait joyeux et léger. Mais Anne Queffélec est là, et c’est tout dire ! La souriante pianiste est aimée, assurément, mais elle l’aime aussi son public, et cela se sent. Il y a cette envie quasi palpable de communier tous ensemble dans l’émotion musicale. L’interprétation (...)

lire la suite »

Van Gogh c’est cool à porter !

Synergie de communication entre le musée Van Gogh d’Amsterdam et une firme de sporstwear

Tremendous shoes, awesome T shirts with Van Gogh paintings on them, isn’t it classy ?

C’est pour le moins un sacré coup de« pub » que vient de réaliser la firme californienne Vans avec le musée Van Gogh d’Amsterdam pour célébrer ses produits sportswear (chaussures, T-shirts, blousons, jeans, sacs à dos etc. ), soit un accord conclu pour dupliquer sur ses articles des éléments iconographiques pris dans des toiles du peintre exposées au musée. Chacun sait (et sans parler histoire de l’art) ô combien Van Gogh est connu et cela mondialement : de l’Asie et du Japon qui l’adore tout particulièrement, d’Europe bien évidemment, des pays du Golfe et ils comptent pour beaucoup aujourd’hui dans l’économie de l’art et des affaires, jusqu’à l’Amérique d’avec ou sans Trump. Qui n’a jamais vu au moins (...)

lire la suite »

La Pologne en route vers l’état confessionnel, le concordat

Les dérives inquiétantes d’un gouvernement ultra-conservateur

The adverse effects of the concordat in Poland

Cette conférence de Wanda Nowicka sur la Pologne a été présentée lors du colloque international qui s’est tenu à Metz le 16 décembre dernier sous les auspices de La Libre Pensée et avait pour titre : « Europe : Laïcité ou concordats ? ». Hasard du temps, elle éclaire une actualité devenue grinçante pour ce qui se passe à Varsovie. Wanda Nowicka est ancienne vice-Présidente de la Diète polonaise, philologue et militante féministe. Vous pourrez retrouver dans Wukali un article que nous avons publié sur ce thème générique du colloque : Le Pacte Hitler-Vatican, le concordat du Reich de 1933. P-A L Lorsque je vous parle aujourd’hui de questions importantes concernant l’État laïque, je ne peux pas m’empêcher de (...)

lire la suite »

L’Animal de compagnie, un roman érotique de Léo Barthe à la langue parfaite

Pour sûr, les ligues de vertu vont hurler !

The unique and delicious pleasure of an erotic novel. Don’t mention it too loudly, the Bible League Trust and some others would infuriate !

L’Âne d’or d’Apulée est considéré comme étant le premier roman européen. Et (du moins quand les humanités classiques existaient encore), les élèves l’étudiaient à l’école comme La Guerre des Gaules de César ou L’Enéide de Virgile. Combien de versions a-t-on du « subir » à partir du texte de cet auteur berbère ! Et dire qu’il est publié dans la prestigieuse collection de La Pléiade ! Bien sûr, au lycée ne sont étudiés que certains passages, et on n’ose imaginer les cris d’indignation des ligues « bien-pensantes » si on faisait lire à « nos chères têtes blondes » d’autres passages qu’une certaine morale réprouve. Et pourtant, L’Âne d’or ( aussi connu sous le nom des Métamorphoses) est un chef d’œuvre de la littérature (...)

lire la suite »

Viktoria Mullova et Katia Labèque au festival de Menton

Sur le parvis de la Basilique Saint-Michel Archange

Under Milk Wood in Menton Festival on the forecourt of the basilica

Samedi 4 août 2018 Viktoria Mullova, violon et Katia Labèque, piano, ont remplacé Janine Jansen, souffrante et Alexander Gavrylyuk. Un remplacement au pied levé, ce qui de toute évidence a posé quelque problème, mais on peut saluer les deux musiciennes pour avoir assuré la soirée. Dans ce cadre magique, le public était déjà conquis, même s’il faisait chaud, trop chaud… Au beau milieu des vieilles pierres, mises en scène par de savants jeux de lumières, la mer si proche, le doux brouhaha des enfants dans le lointain jouant sur la plage, des gens qui rient et qui profitent des vacances, on est plongé dans une ambiance magique. Oui, la magie opère dès que l’on franchit l’escalier monumental qui nous mène (...)

lire la suite »

Burne Hogarth le Michel-Ange de la bande dessinée

La fureur expressionniste d’un maître

An American cartoonist and illustrator, a terrific artist

Vers 1935 la bande dessinée américaine atteint un point d’équilibre, d’une stabilité inattendue, issu des travaux, des recherches et des expérimentations des quatre grands : Harold Foster (*), Milton Caniff, Alex Raymond et Burne Hogarth, auquel nous consacrerons cet article. Nous rappelons que Burne Hogarth était américain et vivait au vingtième siècle et qu’il n’avait aucun lien de parenté avec William Hogarth, fameux peintre anglais du dix-huitième siècle. Burne Hogarth Burne Hogarth (1911-1996), illustrateur né, faisant preuve d’une compréhension naturelle de l’anatomie humaine, fait figure d’enfant gâté du neuvième art : âgé de 24 ans, il se voit confier le dessin de « pieces of Eigh », qui (...)

lire la suite »

La Roque d’Anthéron, Alexei Volodin, concert pluvieux, concert heureux

Un pianiste qui touche et bouleverse et prolonge l’émotion tard dans la nuit

Rain is grace ; such was this concert, a moment out of the world

Distribution de capes de pluie ! Il y a beaucoup de monde et il y en aura pour tout le monde… A quelques minutes de débuter cette prometteuse soirée, des gouttes commencent à tomber et le tonnerre gronde au loin. Moment d’inquiétude, mais le public prend place sur les gradins mouillés et le piano est installé. On se réjouit par avance du son à venir, de l’excellente acoustique que nous offre à chaque fois la magnifique conque au dessus de la scène. On ne s’en lasse pas. Alexei Volodin est très attendu. N’est-il pas l’un des plus grands pianistes d’aujourd’hui ? Vendredi 3 août, le pianiste russe a été célébré. Voilà qui n’étonne personne ! A l’affiche, trois grands noms de la musique romantique pour (...)

lire la suite »

Eugène Onéguine (Евгений Онегин) de Pouchkine à Tchaïkovski

Duel, passion, amour, remords, romantisme, un superbe opéra russe

Inspired by Pushkin’s verse novel then a major Russian opera composed by Piotr Ilitch Tchaïkovski

Présenter Eugène Onéguine revient à évoquer inévitablement deux des plus grandes éminentes incarnations de la culture russe au moment de son « âge d’or », de 1830 à la fin du XIXe siècle : le poète Alexandre Pouchkine (1799 - 1837) et le compositeur Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840 - 1893). Si Tchaïkovski est un des musiciens les plus populaires en Russie comme dans le reste du monde, on mesure mal à quel point Pouchkine est une sorte de « demi-dieu » dans son propre pays. Le poète et le musicien ont survécu, en termes de notoriété, à tous les bouleversements politiques qu’a connus la Russie, de Nicolas II à Staline, à Brejnev et à la Russie postcommuniste. Sous le régime soviétique, la radio de Moscou (...)

lire la suite »

De la terre et de l’homme, quid donc de l’oeuf et de la poule ?

Une démonstration sobre et efficace sur la sur-exploitation des ressources de la terre par l’Homme

Earth Overshoot in an animation shot. Well done !

Ah qu’il fait chaud, et le jour et la nuit et d’un bout à l’autre de la planète ce qui est le plus inquiétant, et manifestement cet épisode climatique, la canicule, semble devenir cyclique et se renouveler année après année. Bref voila de quoi nourrir les imaginaires et stimuler les artistes dans leurs fonctions de veilleurs. Rien de tel donc qu’un bon film d’animation et sur le sujet de la sur -exploitation de la terre par l’homme Steve Cutts s’y connait et a déjà donné ( Voir Sadness of the the world mis en ligne la semaine dernière). Le titre de ce film ci est rien moins que sobre : Man (L’Homme ), prédateurs nous sommes, tout est dit ! Qu’en pensez-vous, pas mal non, pas transcendantal certes mais (...)

lire la suite »

Mozart, la musique, la Franc-maçonnerie, ce qui fut et ce dont on en a dit

Vérité, controverses, manipulations et fantasmes au sujet de l’appartenance de W-A Mozart à la Franc-maçonnerie

Misinformation and slander about Mozart and Free-masonry

Il est de tradition, chez la plupart des historiographes, de taire les appartenances maçonniques. Ou, du moins, d’en minimiser la portée… Ainsi des biographies consacrées à Choderlos de Laclos, Saint-Simon, Sade, Voltaire, Talleyrand, Gluck, Liszt, etc. Crainte d’enfreindre des interdits supposés, ou volonté plus ou moins malveillante d’occultation ? Il n’est toutefois plus possible de plaider l’ignorance, la plupart des documents ad hoc étant désormais accessibles à tout chercheur. Il est non moins remarquable que, dans une œuvre de fiction telle que le film Amadeus (oscarisé en 1984, puis révisé en 2002), les auteurs Peter Shaffer et Miloš Forman aient cru bon d’évacuer toute référence à la (...)

lire la suite »

Clara Peeters, femme peintre (1594-1657), Autoportrait en vanité

Clara Peeters (Anvers 1594 - La Haye 1657), Autoportrait en vanité On ne sait pas grand-chose de Clara Peeters, (Anvers 1594 - La Haye 1657), première femme peintre chronologiquement parlant de l’Âge d’or hollandais. C’était une enfant prodige, qui a peint son premier tableau à l’âge de 13 ans, en 1607. Cette précocité pour une fille a fait douter certains experts de sa naissance en 1594. Mais devrait-on douter aussi que Sofonisba Anguissola, Fede Galizia, Louise Moillon, Anna Waser et bien d’autres aient déjà eu un extraordinaire talent au même âge ? Selon les sources, la date de ce tableau vendu à Londres en 1966 comme Jeune femme de qualité attablée et maintenant désigné comme Autoportrait en vanité (...)

lire la suite »

Festival de piano de La Roque d’Anthéron, quel plateau, quel programme !

Les dialogues envoutants des musiciens, un public submergé par l’émotion

Two soloists dialogue with a quatuor, such a beautiful concert !

Renaud Capuçon, Nicholas Angelich et le Quatuor Hermès pour célébrer l’imaginaire poétique du génie Debussy et faire découvrir ou redécouvrir une œuvre rare : le concert pour violon, piano et quatuor à cordes en ré majeur opus 21 d’Ernest Chausson. Ce mardi 31 juillet le concert du festival de piano de la Roque d’Anthéron fait la part belle à Claude Debussy. Sonate n°3 pour violon et piano en sol mineur en « lever de rideau » sous les étoiles, avec au loin, une chouette qui hulule dans la nuit ! Il est 21h30. Il fait encore chaud, les éclairages sous les séquoias et les platanes font ressortir les beautés du parc et nous rendent la nuit plus mystérieuse encore, à l’image de cette œuvre énigmatique (...)

lire la suite »

Les Vins de Gala du Divin Dali, un livre pour se délecter

Un exceptionnel guide pour connaître et célébrer le vin

Far better than a guide, a glorious celebration of the wine

Bel objet d’édition indubitablement, un livre édité chez Taschen, Les vins de Gala du Divin Dali. Comment en parler, un guide, une curiosité, une célébration du vin, un discours de la méthode, un précis d’oenologie, un livre d’art, mieux ? Voila quelques mois déjà avait été ré-édité Les dîners de Gala de Salvador Dali, et c’était déjà une fête ! Le livre revient, dit l’éditeur, sur les nombreux mythes liés au vin à travers des textes et des œuvres de l’artiste aussi sensuelles que subversives. Certes, mais avec ce livre, c’est bien davantage ! Ce qui est sûr, c’est un livre rare, précieux et magnifique, avec des illustrations très nombreuses de Salvador Dali, un très bel ouvrage, un guide qui réjouira l’amateur du (...)

lire la suite »
Articles précédents : 0 | 14 | 28 | 42 | 56 | 70 | 84 | 98 | 112 | ... | 2632
 
 
A propos de Wukali
WUKALI se veut une certaine idée de l’art, c’est à dire du plaisir de la connaissance, ce besoin fusionnel et intemporel de l’amour du beau qui nous rend tous plus humains, une autre perception de la communication et de l’information culturelle (...)
En savoir plus »
Thèmes