lundi 16 octobre 2017
 

La vie des Glouk de Nelly Wolf, un roman pétillant d’intelligence

French, jewish and parisian witz, an excellent novel !

Victor et Ety (diminutif de Ethel, prénom relativement difficile à porter quand le nom de famille est Bel) sont une famille juive de ce début de troisième millénaire. Si lui a ses deux parents juifs, elle revendique sa judéité car seule sa mère l’était. Son frère lui n’en a strictement rien à faire. Ce sont de bon Parisiens, elle professeur de lettres, lui sociologue qui veut écrire son Œuvre sur la sociologie du « witz. » Ils sont les parents de deux filles et d’un garçon. A travers de courts récits, de petites chroniques, nous voyons ce couple, cette famille, vivre, évoluer, se poser des questions dont les principales pour ne pas dire les plus récurrentes tournent autour de qu’est-ce être juif en France à (...)

lire la suite »

L’homme de Somerton - Espionnage soviétique en Australie (saison 1)

Cold case à Adélaide

A cold case not yet totally solved

1-La découverte du corps Nous sommes le 1er décembre 1948, à 6h30 du matin sur la plage de la petite ville de Somerton, près d’Adélaïde en Australie. John Lyons et deux cavaliers découvrent le cadavre d’un inconnu. La police arrive très vite sur les lieux et constate la présence d’un corps humain de sexe masculin et de type caucasien, âgé de 40 à 45 ans. Les enquêteurs vont tout faire pour découvrir l’identité de l’individu. Ils n’y parviendront jamais, malgré des appels à témoins et des avis de recherche dans le monde entier. La frustration fut telle que l’enquête est toujours ouverte, 70 ans après les faits... Par son contexte local exacerbé et par son aspect ténébreux, l’affaire fera grand bruit partout (...)

lire la suite »

La française Audrey Azoulay élue à la tête de l’Unesco

Un victoire française pour un siège très convoité

Unesco chose a French candidate to lead, manage and implement its organization

Le conseil exécutif de l’UNESCO réuni à Paris, vient de désigner vendredi 13 octobre Audrey Azoulay, ancienne ministre de la culture sous la présidence de François Hollande, comme Directrice-Générale de l’organisation internationale. Elle succède ainsi à Irina Bokova. Son mandat prendra effet à partir du 15 novembre prochain. Au début du processus de l’élection les Etats membres de l’UNESCO ont présenté neuf candidats : Polad Bülbüloglu (Azerbaïdjan), Qian Tang (Chine) ; Moushira Khattab (Egypte) ; Audrey Azoulay (France) ; Juan Alfonso Fuentes Soria (Guatemala) ; Saleh Al-Hasnawi (Iraq) ; Vera El-Khoury Lacoeuille (Liban) ; Hamad bin Abdulaziz Al-Kawari (Qatar) ; Pham Sanh Chau (Viet Nam). In fine, (...)

lire la suite »

Le Déjeuner sur l’herbe de Priit Pärn, quelque chose du Paradis

Un style de dessin animé percutant et expressionniste

From Estonia with freedom !

Eine murul, c’est l’exacte traduction en estonien de déjeuner dur l’herbe, c’est aussi le titre du dessin animé réalisé en 1987 par Priit Pärn (dont nous avons déjà présenté un de ses films la semaine dernière dans cette même rubrique). Vous dirais-je mon plaisir à voir ce genre de travail, cet humour cynique et froid, cette exaspération du dessin qui prend le pas sur la technique et la rend presqu’illusoire, un style à mille lieues des prouesses technologiques d’aujourd’hui dans ce genre cinématographique et qui met l’artiste, le dessinateur, puisqu’il faut bien l’appeler par son nom, comme dirait ce cher Lafontaine, au cœur même du tournage. Ce dessin animé non seulement « a de la main », mais il mérite (...)

lire la suite »

Iconographie de Salomé. 5 Salomé statufiée

Après la peinture et les arts graphiques, l’art tridimensionnel

An impressive conclusion to a great and dense essay

Salomé en relief, on en a vu de nombreux exemples sur les portails, tympans, colonnes, chapiteaux, autels et retables des édifices religieux du Moyen Âge et de la Renaissance Mais le survol serait incomplet si l’on ne présentait pas aussi les (rares) statues de cette période, ainsi que les sculptures apparues après le regain de popularité de Salomé au XIXe siècle. Toutes les sculptures ? Non, il y en aurait trop, qui n’ont été que prétexte à caresser de l’œil les formes d’une femme dénudée. Quel intérieur bourgeois de la Belle Époque n’a pas été décoré d’un petit buste aux seins nus (1) ou d’une statuette de danseuse exotique (2) censés représenter Salomé ? L’ajout éventuel d’une épée ne devrait surtout pas (...)

lire la suite »

Découvrez avant tout le monde la programmation du Festival de Pâques d’Aix 2018

On se réjouit déjà d’avance !

A mix of splendid orchestras, excellent conductors, gorgeous musicians, violinists, cellists, pianists, direct line to Paradise in Aix, such a beautiful town !

La sixième édition du Festival de Pâques d’Aix en Provence, se déroulera du 26 mars au 8 avril 2018. Découvrez la programmation dès maintenant ! Les réservations sont ouvertes. En 2013, date de la création du Festival, le Crédit Mutuel-CIC est venu soutenir le festival. « Tout cela n’existerait pas s’il n’y avait pas une banque qui avait fait le choix d’Aix en Provence », commente Dominique Bluzet à la présentation aixoise du programme 2018 de cette manifestation majeure pour la musique classique. « Soyons tous conscients de la chance extraordinaire qui nous est donnée ! » Le festival, emblème de l’excellence, tend à être le Salzbourg français Renaud Capuçon. ©Caroline Doutre Renaud Capuçon, (...)

lire la suite »

Gauguin en chair et en couleur, Le cheval blanc

Aujourd’hui célébré, il dut affronter l’incompréhension de ses contemporains

Gauguin, with Cézanne and Van Gogh, at the origin of Modern Art

Paul Gauguin est l’un des artistes les plus connus, d’abord symboliste, puis chef de file de l’école de Pont-Aven, enfin inspirateur des nabis, c’est l’un des trois grands précurseurs de l’Art Moderne avec Cézanne et Van Gogh. Son œuvre se rencontre dans tous les musées importants du monde. Actuellement, il est très en vogue par l’intermédiaire d’un film, de deux monographies et d’expositions diverses qui lui sont consacrées. Petit-fils de la célèbre Flora Tristan, né en France mais ayant passé sa petite enfance au Pérou, marin au service de son pays pendant la guerre franco-prussienne, agent de change en bourse puis courtier en œuvres d’art avant de devenir peintre, père d’une fratrie de cinq enfants avec (...)

lire la suite »

Carnet de voyage à Marrakech

Hors de la piscine, plein les yeux ! 31°37’ 48’’ nord, 8°00’00’’ ouest et vous voilà dans cette ville berbère de 976 ans, au cœur des maisons ocres et rouges en plein désert. Après avoir récupéré d’un vol de 3 heures et surtout de la différence climatique, je déambule entre les différents quartiers touristiques : la grande mosquée Koutoubia الكتبية ou la place Jamâa El Fna جامع الفنا avec ses charmeurs de serpents et ses magnifiques étales remplis d’oranges. Bien évidemment lors de mes pérégrinations, j’ai passé le portail de l’ancienne maison d’un célèbre hôte de cette ville : Yves Saint Laurent non loin du Palais de la Bahia A travers les palmiers, les fleurs exotiques, les crocus et autres nénuphars, nymphéas, (...)

lire la suite »

Bricksy, LEGO, Jeff Friesen, Banksy, un attelage sympathique

Lego source d’inspiration et Street Art

An impressive success wherever this book is published

Jeff Friesen est canadien. Jeff Friesen est photographe. Jeff Friesen est le père d’une petite fille Jude. Jude comme beaucoup de petites filles de son âge joue avec des briques de Lego. Jeff Friesen est un amateur de « street art » en général et du mystérieux et très talentueux Banksy en particulier. Jeff Friesen a eu une idée que plus d’un peut considérer comme géniale (je m’inclue dans ce groupe) : prendre les briques de Lego et créer à partir d’elles des dioramas représentant une œuvre de Banksy, recréer une rue en Lego et en quelque sorte l’animer avec les petits personnages pour nous montrer sa vision, sa perception d’une œuvre. Et il prend une photographie. Cela donne 80 scènes à partir de 79 (...)

lire la suite »

L’Insoumise, la folie peu ordinaire de Jeanne reine de Castille

Jeanne la folle, une reine qui inspire les écrivains, L’Insoumise de Yann Kerlau s’attache à décrire ce personnage peu commun. Certains d’entre nous se souviennent du roman de Catherine Hermary-Vieille Un amour fou paru dans les années 90 (du millénaire précédent) qui offrait une vision très romancée de la vie de Jeanne dite la folle. Il faut dire que cette femme a connu une destinée totalement romanesque qu’elle est une source inépuisable d’inspiration.. Jeanne était la fille des rois catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon qui, à la mort de son père, fut la première souveraine d’Espagne, la mère de Charles Quint. Mais elle passa plus des deux tiers de sa vie enfermée dans la forteresse de (...)

lire la suite »

La Directrice-Générale de l’UNESCO répond à Donald Trump

Trump, le chef d’état qui pense en 140 caractères

Irresponsible Donald !

Communiqué de presse de l’UNESCO N°2017-113Déclaration de Irina Bokova, Directrice-Générale de l’UNESCO, au sujet de la décision des Etats-Unis de se retirer de l’UNESCO Paris, 12 octobre- En qualité de Directrice générale de l’UNESCO, je regrette profondément la décision des États-Unis d’Amérique de se retirer de l’UNESCO, dont j’ai reçu la notification officielle par lettre du Secrétaire d’Etat Américain M. Rex Tillerson. L’universalité est essentielle à la mission de l’UNESCO pour construire la paix et la sécurité internationales face à la haine et à la violence, par la défense des droits de l’Homme et de la dignité humaine. En 2011, à l’annonce de la suspension de la contribution financière américaine, lors (...)

lire la suite »

Une histoire culturelle du rouge

Puissance, passion, désir, mode, révolution, tout y passe

Red color, a diachronic story

[« Mais quel silence de mort quand meurt le poisson rouge ! » Ernest Hemingway] Avant que de vous confier, chers lecteurs, mes plus secrets fantasmes concernant le Rouge, il n’est peut-être pas inutile d’évoquer les six couleurs principales – chacune d’elles ayant, tel Janus, double face emblématique : Le Jaune ne symbolise-t-il pas, d’une part, la discrimination (couleur des traîtres et des cocus, livrée des jaloux, « étoile » des Juifs), d’autre part, la royauté solaire et la richesse ? La Déposition de croix (détail) . Rogier van der Weyden (1399-1464). Musée du Prado Associé au culte marial, le Bleu est – depuis le XIIe siècle – la couleur préférée des Européens. Ne plaçait-on pas naguère les (...)

lire la suite »

La Terreur, vérités et légendes par Jean-Clément Martin

Un temps de l’Histoire de la Révolution qui divise, trouble ou fédère le consensus national

A tragic period of the French Revolution

Qu’est-ce que la Terreur ? Avec une majuscule. Tout de suite on pense à l’histoire de France et plus exactement à la Révolution et à celui qui est devenu son symbole Maximilien Robespierre. Et après on va parler de la Terreur blanche surtout celle du midi en 1815 dont la victime la plus connue fut le maréchal Brune, mais aussi de la Terreur rouge des communistes, de la Terreur brune des fascistes en Italie, noire en Allemagne. Et que dire de celle qui sévit dans les pays musulmans et qu’un pseudo-état sectaire voudrait étendre dans le monde entier : la Terreur islamiste. Jean-Clément Martin, professeur émérite de l’université Paris1-Panthéon-Sorbonne, ancien directeur de l’Institut d’histoire de la (...)

lire la suite »

Bang Bang ! Un film de Julien Bisaro, raffinement, narration, éthique

Un film d’animation français d’une rare qualité

Jolly good, Well done !

« Bang bang ! » de Julien Bisaro est un film d’animation français qui court les grands rendez-vous internationaux de la profession. Il a notamment été présenté au Festival du film d’animation de Tokyo et a remporté le prix du jury au Shanghai international film festival. On ne sait que préférer, de l’histoire, du scénario, de la fine qualité esthétique ou de l’aisance à manier les outils informatiques. C’est d’abord un film en noir et blanc, et si la couleur rouge fuschia fait des occurrences pour figurer la robe du renard (à moins qu’il ne s’agisse d’un chien !) ou aussi vers la fin, la jeune fille, elle n’est pas et de loin essentielle à l’esthétique générale. L’intensité des noirs, la diversité même (...)

lire la suite »
 
 
A propos de Wukali
WUKALI se veut une certaine idée de l’art, c’est à dire du plaisir de la connaissance, ce besoin fusionnel et intemporel de l’amour du beau qui nous rend tous plus humains, une autre perception de la communication et de l’information culturelle (...)
En savoir plus »
Thèmes