mardi 23 janvier 2018
 

Après les ténèbres, une enquête romanesque sur fond de pillage nazi

Quand le passé n’a pas livré tous ses secrets

About Love, Art Trafficking and nazi art plundering during WWII

Ah Apt, le Lubéron, Avignon, ce petit territoire du Sud-Est où est née l’héroïne de ce roman. Que de souvenirs, maintenant qu’elle poursuit ses études d’histoire de l’art, après son master de droit à Bordeaux (où sa sœur ainée est avocate), elle revient régulièrement se ressourcer en famille. Bien sûr sa grand-mère maternelle est victime de dégénérescence sénile, mais il reste son papy avec qui elle faisait des batailles de boules de neige l’hiver (tout le monde sait qu’il neige souvent l’hiver dans le Lubéron, et quand c’est lors d’un enterrement, cela rend la cérémonie encore plus triste). Et puis il y a ses parents et l’entreprise familiale de fruits confis développée par son frère. Marion fait un remplacement (...)

lire la suite »

Eugène Onéguine (Евгений Онегин) de Pouchkine à Tchaïkovski

Duel, passion, amour, remords, romantisme, un superbe opéra russe

Inspired by Pushkin’s verse novel then a major Russian opera composed by Piotr Ilitch Tchaïkovski

Présenter Eugène Onéguine revient à évoquer inévitablement deux des plus grandes éminentes incarnations de la culture russe au moment de son « âge d’or », de 1830 à la fin du XIXe siècle : le poète Alexandre Pouchkine (1799 - 1837) et le compositeur Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840 - 1893). Si Tchaïkovski est un des musiciens les plus populaires en Russie comme dans le reste du monde, on mesure mal à quel point Pouchkine est une sorte de « demi-dieu » dans son propre pays. Le poète et le musicien ont survécu, en termes de notoriété, à tous les bouleversements politiques qu’a connus la Russie, de Nicolas II à Staline, à Brejnev et à la Russie postcommuniste. Sous le régime soviétique, la radio de Moscou (...)

lire la suite »

Le Leonid Yacobson Theatre réveille La Belle au bois dormant

Le Leonid Yacobson Theatre en tournée en France, à ne manquer sous aucun prétexte

A moving and subtle choreography, an impressive Russian Danse company

Le Grand Théâtre de Provence accueillait vendredi 19 et samedi 20 janvier, ce que Rudolf Noureev considérait comme « Le ballet des ballets » : La Belle au bois dormant. Avec les danseurs du Leonid Yacobson Theatre et l’interprétation du chorégraphe Jean-Guillaume Bart, l’esprit conte de fée est bien présent. Un bref résumé du conte de Perrault : empoisonnée par une fée malveillante, Aurore se réveille lorsqu’un jeune prince vient la délivrer du sommeil par un magique baiser. Cela vous paraît court ? Ce ballet dure 3 actes et deux heures et demi ! La version de Jean Guillaume Bart, va au-delà d’une simple histoire dansée. On apprend beaucoup des personnages du conte, on nous dévoile leurs psychologies, (...)

lire la suite »

L’Animal de compagnie, un roman érotique de Léo Barthe à la langue parfaite

Pour sûr, les ligues de vertu vont hurler !

The unique and delicious pleasure of an erotic novel. Don’t mention it too loudly, the Bible League Trust and some others would infuriate !

L’Âne d’or d’Apulée est considéré comme étant le premier roman européen. Et (du moins quand les humanités classiques existaient encore), les élèves l’étudiaient à l’école comme La Guerre des Gaules de César ou L’Enéide de Virgile. Combien de versions a-t-on du « subir » à partir du texte de cet auteur berbère ! Et dire qu’il est publié dans la prestigieuse collection de La Pléiade ! Bien sûr, au lycée ne sont étudiés que certains passages, et on n’ose imaginer les cris d’indignation des ligues « bien-pensantes » si on faisait lire à « nos chères têtes blondes » d’autres passages qu’une certaine morale réprouve. Et pourtant, L’Âne d’or ( aussi connu sous le nom des Métamorphoses) est un chef d’œuvre de la littérature (...)

lire la suite »

Un court métrage contre Donald Trump pour convaincre les électeurs latinos

Du reality show à la Maison Blanche

D. Trump a preposterous character

L’exception qui confirme la règle, et bien c’est précisément ce que j’ai choisi de faire en sélectionnant pour cette rubrique de Wukali traditionnellement consacrée au film d’animation un court métrage mexicain. Son titre est déjà explicite M.A.M.O.N, et son héros ou son anti héros plus exactement est Donald Trump. Ce film mexicain, avec une réalisatrice uruguayenne, est sorti en octobre 2016, donc avant les élections américaines, c est dire que toutes les ( comment les nommer...) frasques, disons, de l’actuel occupant du bureau ovale n’avaient pas encore fait le tour du monde via Twitter... Il présentait de façon satirique ce qu’il adviendrait si par malheur Trump était élu ! Hélas l’on sait aujourd’hui (...)

lire la suite »

Les énigmes de l’histoire de France, des clarifications passionnantes

Vingt récits détricotés, expliqués par les plus grands historiens

A panoramic History of France through 20 enigmas which shaped ( or not) French destiny

On peut dire en parodiant le titre d’un film « l’histoire n’est pas un long fleuve tranquille ». Non seulement elle s’est déroulée de façon plus ou moins « chaotique » sur toute la surface du globe, mais en plus elle est remplie de « zones d’ombres ».Celles-ci sont plus ou moins importantes, mais, comme elles sont dans le passé, nous savons maintenant les effets plus ou moins directs qu’elles eurent à leur époque, et, par voie de conséquence sur notre histoire actuelle. Ce peut être quasiment nul (en quoi de savoir si la Mauresse de Moret était de sang royal aurait modifié la politique de Louis XV, en fait strictement rien), ou très important (si César avait pris une pâté prévisible à Alésia, l’histoire de (...)

lire la suite »

Les Nazis en Amérique du sud

Suite 2 de notre étude consacrée à la traque des nazis

the Nazi escape to South America

Voici le second chapitre de notre grande enquête sur la traque des nazis, le premier déjà publié dans Wukali, La traque des nazis, la fuite de Bormann, en voici la suite : Les Nazis en Amérique du Sud La traque des nazis, la fuite de Bormann Les Nazis en Amérique du Sud Les accointances nazis de Péron Le plan des Nazis en Argentine, fuite et mort de Bormann La mort d’Hitler2- Les Nazis en Amérique du Sud A- Les réseaux d’exfiltrations nazis Josef Mengele, médecin SS d’Auschwitz, membre de la SS. Criminel de guerre au-delà des mots... A ce point de notre exposé, nous allons expliquer ce qu’était exactement la trop fameuse « route des monastères ». En mai 45, profitant du chaos et de (...)

lire la suite »

La philosophie d’Emile Zola aux éditions Hermann

Une analyse philosophique scandée en six grands thèmes

A philosophical approach of Zola’s main works

La philosophie d’Emile Zola est un livre qui permet d’appréhender l’œuvre de Zola par le prisme de l’analyse philosophique. L’auteur, Arnaud François, professeur de philosophie à l’université de Poitiers, a cherché à montrer l’importance du thème de la vie à travers la lecture des grands textes de Zola. L’expression de Zola « faire la vie » parcourt ainsi l’ensemble de cette lecture passionnante et finalement très Nietzschéenne. On arpente avec plaisir à travers six grands thèmes et autour des œuvres de Zola le concept de « vie ». Tout d’abord, la vie qui dans une première partie s’incarne dans le désir tel qu’il est notamment décrit dans Le Ventre de Paris. Il s’incarne tant dans les Halles du Second Empire (...)

lire la suite »

Arnold Böcklin le peintre du mystère : L’île des Morts

Un immense succès qui conduisit le peintre à en faire cinq versions

One of the most celebrated paintings from its creation till now

Une île énigmatique perdue dans une mer inconnue...Cinq versions peintes en six ans... « L’île des morts » (Die Toteninsel) est l’œuvre du symboliste suisse Arnold Böcklin(1827-1901), l’un des artistes européens les plus imaginatifs du dix-neuvième siècle. Originaire de Bâle, fils d’un marchand aisé, ayant fait de solides études classiques, le jeune homme fera la rencontre qui décidera de son orientation picturale en 1847, en croisant le chemin de son compatriote Jacob Burckhardt (1818-1897), historien d’art spécialiste de la Renaissance et philosophe de l’Histoire, l’esprit le plus cultivé de son temps à l’érudition unique. L’influence de ce Pic de la Mirandole moderne sur Böcklin sera considérable : ils (...)

lire la suite »

Dans l’enfer du mannequinat de Nikki DuBose un livre d’utilité publique

Une Top Model rompt le silence

From sexual abuse to eating disorders, violence and drug addiction, the unbearable Stations of the Cross of a famous top model

Nikki DuBose est une vraie américaine « moyenne », pas une star, pas une rebelle, pas une pauvre, non une Américaine comme il y en a des millions. Une femme qui aurait du être aussi anonyme que ses semblables, mais... Mais elle connut son heure de gloire comme mannequin et surtout, vu son calvaire, elle s’investit dans des associations luttant contre les violences aux enfants et contre les ravages des dérèglements alimentaires. Son autobiographie est aussi un élément sûrement essentiel dans sa thérapie. Car si elle est une américaine « moyenne », Nikki DuBose est aussi et avant tout une victime, une victime de sa famille, une victime d’un système : le mannequinat. Née en Caroline du Sud dans les (...)

lire la suite »

Quatuor Borodine : rigueur et maitrise...

Le plus ancien Quatuor, une exigence musicale totale

Borodin Quartet performs in Aix en Provence

Depuis sa fondation en 1944, le Quatuor Borodine a été célébré par l’ensemble de la critique pour l’exigence de ses interprétations dans le domaine de la musique de chambre. Le plus ancien quatuor à cordes aujourd’hui encore en activité a donné samedi 13 janvier, au conservatoire Darius Milhaud d’Aix en Provence, les deux Quatuors n°15 de Beethoven et de Chostakovitch. Les membres du Quatuor continuent à piocher dans le répertoire de Chostakovitch avec bonheur. Le quatuor n°15 de Dmitri Chostakovich, proposé avec le quatuor n° 15 de Beethoven, c’est la garantie d’une soirée réussie, mais pas forcément placée sous le signe de la légèreté et de l’allégresse. Deux registres radicalement différents et un jeu (...)

lire la suite »

Apnée, une fiction dans le néo monde du transhumanisme

Un roman futuriste, et la vie à venir et l’intelligence artificielle

Transhumanism, craddle of a new literature

Voilà un roman futuriste (un futur proche puisque l’action se déroule en 2020) qui aborde un sujet d’actualité : le transhumanisme. Mateo, médecin urgentiste a un accident de moto qui le plonge dans un profond coma. Les liaisons qu’il a subies sont telles que s’il survit, il n’aura qu’une vie végétative tout en restant aveugle. Mais ses parents et sa fiancée Lou prenne contact avec Sacha, son ami d’enfance qui est devenu un chirurgien en neurochirurgie réputé qui travaille sur la vue. Travaillant dans une clinique en Angleterre il est réputé (et parfois critiqué) pour ses travaux dans le domaine de l’intelligence artificielle). Grâce à lui, Mateo est guéri, peut redevenir un homme « normal » même s’il est (...)

lire la suite »

Hé Mademoiselle ! une controverse féministe

Une comédie musicale qui pourrait être mésinterprètée

The Unbearable Lightness of Being into feminist debates

Voici un film d’animation réalisé en 2015 par les étudiants de l’ESMA qui tombe à point dans l’actualité sur la controverse sur la liberté d’importuner des unes et la défense et illustration d’un féminisme rigoriste, intransigeant et sans nuance des autres ! Une comédie musicale légère et pétillante en plein Paris. Une jeune fille qui respire le bonheur et la joie de vivre se promène guillerette dans les rues. Des jeunes gens, des ouvriers, de simples promeneurs tentent de se faire remarquer d’elle avec plus ou moins de bonheur et de délicatesse dans leurs propos pour obtenir ses faveurs ! Petits ballets façon West Side Story ou Demoiselles de Cherbourg, une musique ni meilleure ni pire que bien (...)

lire la suite »

Notre crime d’Émile Brami, un roman troublant et original

Une confession romanesque d’une grande écriture

To be born within a Jewish Tunisian family,

Il est une malédiction mais aussi une immense chance, c’est d’être le rejeton d’une famille juive d’origine tunisienne. Famille est un euphémisme, le terme exact serait plutôt tribu. Emile Brami ne sait même pas combien il a de cousins plus ou moins directs, car s’il en connaît bien certains, d’autres lui sont de parfaits inconnus. Heureusement que certains membres de cette tribu ont une connaissance, un vrai savoir sur les multiples méandres de son arbre généalogique. Emile Brami n’est certainement pas le symbole de la réussite familiale, libraire timide et très angoissé, il a décidé de s’exprimer par l’écrit. Son premier roman ne fut pas, loin de là, le succès de l’année, mais un triomphe au sein de sa (...)

lire la suite »
 
 
A propos de Wukali
WUKALI se veut une certaine idée de l’art, c’est à dire du plaisir de la connaissance, ce besoin fusionnel et intemporel de l’amour du beau qui nous rend tous plus humains, une autre perception de la communication et de l’information culturelle (...)
En savoir plus »
Thèmes