dimanche 15 juillet 2018
 

La vie brève de Jan Palach, un sacrifice pour la liberté

Une vie donnée pour la liberté d’un peuple et contre l’oppression soviétique

A single life against the soviet steamroller

En Tchéquie, Jan Palach est une des grandes figures symbolisant la liberté. Plus d’un a fait le parallèle entre lui et Mohamed Bouazizi dont le suicide, l’immolation par le feu marque le début du « printemps arabe » qui a vu la chute du régime tunisien, mis aussi égyptien, libyen voire de la guerre de Syrie et le développement du terrorisme islamique. Il est certain que ces deux jeunes hommes sont morts de la même façon (le feu) qu’ils sont devenus le symbole de la liberté. Après, comme le relève Anthony Sitruk, les motivations, le contexte, les conséquences de leurs gestes sont totalement divergents. 16 janvier 1969, le printemps de Prague a été maté par les chars soviétiques, la chape de plomb du (...)

lire la suite »

« Bet She’an » un beau film signé par les étudiants de Supinfocom

La diversité, l’inventivité, la fantaisie, le raffinement de l’école française d’animation

A fantastic CGI animated short film

Dans la ville antique de Bet She’an, au sud de la mer de Galilée, un sculpteur est occupé à sculpter son chef d’œuvre. Tel Hiram le grand architecte, il travaille inlassablement à son ouvrage. Il est entouré d’un peuple oiseau, corbeaux noirs en ribambelles, hommes en lentes métamorphoses comme droit sortis d’un poème d’Ovide, Latone reconduite dans les airs, qui l’observent et le harcèlent jusqu’à sa mutation finale dans un vol pointilliste sur un ciel d’azur. La statue d’un homme dans sa vanité minérale se dresse alors abandonnée, seule dans le silence retrouvé d’une grotte en pénombre. Bet She’an from Bet She’an Team on Vimeo. Ce très beau film a été réalisé par Julien Soler, Bastien Létoile, David (...)

lire la suite »

Mais quand donc les dinosaures pâturaient-ils dans le jardin ?

Une spectaculaire découverte de la paléontologie

So fashionable Dinosaurs. No Fakes... !

Si nous vivons une époque incroyable ( mais en fait toute époque ne l’est-elle pas) la fascination qu’exerce deux domaines des sciences d’apparence totalement opposés, la paléontologie et l’astrophysique, ouvre des champs de recherche à notre curiosité jamais assouvie. Les dinosaures, que n’a-t-on dit en leurs noms, quelles ahurissantes fautes chronologiques ! Depuis peu, de nouvelles découvertes, de nouvelles exhumations ont permis d’affiner nos connaissances sur ces monstres rien moins qu’antédiluviens (pour rester dans une terminologie étymologiquement bien entendu fausse sauf pour les Tea party peut-être, mais sémantiquement commode). Un article du magazine américain Nature revient sur le sujet (...)

lire la suite »

Nouveaux inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO

Patrimoines historiques, monumentaux, culturels et naturels ,

UNESCO New World Heritage sites 2018

Le Comité du patrimoine mondial, réuni à Manama (Bahreïn), sous la présidence de Sheikha Haya Bint Rashed al-Khalifa, a inscrit de nouveaux sites culturels sur la Liste du patrimoine mondial pour l’année 2018. Les nouveaux sites sur la Liste du patrimoine mondial (par ordre d’inscription) : Site archéologique de Thimlich Ohinga (Kenya) – Situé au nord-ouest de la ville de Migori, dans la région du lac Victoria, cet établissement fortifié en pierre sèche a probablement été construit au XVIe siècle de notre ère. L’Ohinga, forme d’établissement ou d’enceinte, semble avoir servi à assurer la sécurité des communautés et du bétail, mais définissait aussi des unités et relations sociales associées à des systèmes (...)

lire la suite »

Le Louvre Number ONE

Le plus grand nombre de visiteurs au monde

Paris, world capital of arts

Voici un rapport qui donne du baume au cœur à nos institutions muséales et qui classe le Louvre en tête de tous les musées du monde par le nombre de ses visiteurs. Chaque année une étude produite par le TEA ( Themed Entertainment Association ) et le bureau américain d’études et de conseil en ingénierie AECOM, donne les chiffres-clés de fréquentation des grands musées du monde en y intégrant des métadonnées relatives au tourisme et aux parcs d’attraction (ainsi y apprend-on les bonnes santés du parc Astérix ou de Disneyland Paris). 8,1 millions de visiteurs en 2017 pour le Louvre, soit une augmentation de 9,5% par rapport aux années écoulées (ralentissement de fréquentation du au traumatisme provoqué par (...)

lire la suite »

Général Custer, Little Bighorn, deux noms qui troublent encore l’Amérique

Une étude approfondie sur une des batailles majeures de l’histoire des Etats-Unis

The wounds on both sides are not yet cicatriced

Dimanche 25 juin 1876, sous un soleil radieux se déroule une des batailles, pour ne pas écrire la bataille, la plus célèbre des guerres indiennes et plus exactement de la guerre des Black Hills, qui voit la défaite de l’armée américaine, l’anéantissement de la colonne de cavalerie commandée par un des héros les plus emblématiques de la guerre de sécession : le lieutenant-colonel George Amstrong Custer (il avait le grade de général durant la guerre de Sécession, mais comme bon nombre d’officiers, il avait été « reclassé » à son issue). Custer et 215 cavaliers trouveront la mort dans cette plaine après une résistance acharnée contre une coalisions de tribus sioux et apaches. Depuis plus d’un siècle, « la (...)

lire la suite »

Hold me- Ca Caw Ca Caw, Renée Zhan une signature originale de l’animation

Renée Zhan, une pétulante réalisatrice, un humour ravageur

Winner of best animation short at Slamdance 2017. Screened at at Anima Mundi, SXSW, Tricky Women, and Locarno.

« Bizarre, vous avez dit bizarre mon cher cousin ! », le moins que l’on puisse dire de Hold me- Ca Caw Ca Caw-, (vous entendez le roucoulement ?) film d’une jeune réalisatrice américaine diplômée de la section des beaux-arts de l’Université de Harvard, Renée Zhan, c’est que son film est très personnel. Une façon un peu « faux-cul » je le concède bien volontiers de botter en touche. Un univers pour le moins absurde( dans le sens du théâtre de l’absurde) où l’on voit deux personnages co-exister, un grand pigeon et un petite homme, tout petit petit, un homoncule, et ce n’est pas un gros mot, qui lui est soumis. Deux personnages que tout oppose et dont l’un, ici le pigeon, a toute autorité sur le bipède humain, (...)

lire la suite »

Claude Lanzmann ou l’énergie de la mémoire, n’est plus

Écrivain, réalisateur de documentaires, homme des médias et avant tout un remarquable historien de son temps

Claude Landmann died aged 92

C’est toujours insupportable d’écrire une notice nécrologique, la nouvelle nous surprend dans l’instant, fortuitement, paradoxalement, incongrument toujours, et la relation rapide de la nouvelle doit se faire dans le respect des équilibres et des valeurs. La mort de Claude Lanzmann nous est insupportable, car la mort même est insupportable. Le mot même est indicible et renvoie à trop de souffrances, à tant de mémoires personnelles et publiques. Évoquer Claude Lanzmann, c’est Shoah bien sûr, un monument de mémoire, et tous ses reportages et documentaires, ses livres, une vie dans le siècle, un témoin du temps d’un siècle douloureux tel un Kessel, un Koesler ou un Semprun avec comme eux le sens de (...)

lire la suite »

La magie Lego à La Villette à Paris

Plongez dans le rêve du jeu de construction avec les héros de votre enfance

All your heroes arrived in Paris and you can watch them actually

Il y a 86 ans, le charpentier Christiansen créait des jouets en bois. Il faudra attendre 26 ans pour qu’il passe au plastique et que ceux-ci fonctionnent parfaitement. Les enfants pouvaient alors « bien jouer » … LEGO (en danois « leg godt », joue bien) était né. Wonderwoman Les fameuses briques dont le brevet date de janvier 1958 concerne toujours les modules actuels, utilisés par les enfants mais pas qu’eux… Prenez un avocat de l’Oregon qui aurait mal tourné et 46 ans plus tard à force d’emboiter et de désolidariser les petites pièces en plastique colorées, il deviendrait un spécialiste Lego. Fort de l’héritage laissé par Andy Warhol, Nathan Sawaya avec ces petits objets populaires a hissé ses (...)

lire la suite »

Le bouleversant album que Catherine Pioli a écrit sur la leucémie

La rage de vivre, une lutte contre la maladie en bande dessinée, un document exceptionnel

An herculean battle against Leukemia. A fantastic cartoon album. Must be read

Le sous-titre de cette magnifique bande dessinée, est : « Petite histoire d’une leucémie ». Tout est dit ! Catherine Pioli est une jeune trentenaire, dessinatrice illustratrice qui a passé une merveilleuse enfance en Corse avec ses parents, son frère et sa sœur jumelle. Elle habite et travaille à Paris, a un ami, tout va bien. Tout va bien sauf des problèmes d’articulations, elle enchaîne les sciatiques, est sujette à des malaises. Elle vit avec un corps de vieillard. L’ostéopathie, les médicaments sont sans effet. Alors, elle va consulter à l’hôpital pour avoir un diagnostic précis et un traitement efficace. Elle part pour une semaine, elle va y rester plusieurs mois. Ses analyses sont mauvaises, très (...)

lire la suite »

A. G Marmont, duc de Raguse, général décrié de Napoléon

Un personnage controversé dont le nom même était devenu synonyme de trahison

One of Napoleon’s generals, his destiny was blurred with rumors of treason

Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont, duc de Raguse, né le 20 juillet 1774 à Châtillon sur Seine, décédé le 2 mars 1852 à Venise, est certainement le maréchal d’empire le plus décrié, celui dont la « légende noire » prend beaucoup plus de place dans l’historiographie napoléonienne que les exploits. Une ragusade est une expression quelque peu oubliée, mais qui eut de beaux jours tout au long du XIX, un parfait synonyme de « trahison ». Car Marmont, aux yeux de l’histoire, est celui qui a trahi en 1814, un parfait bouc émissaire, l’arbre qui cache la forêt car, s’il a bien trahi, les autres maréchaux n’étaient pas tous prêts à suivre Napoléon. Songeons à Augereau qui livre Lyon sans se battre privant (...)

lire la suite »

Les peintres hollandais à Paris et Van Gogh bien évidemment

Vincent, Théo les premiers courtiers d’art

They were Dutch painters and lived in France

Je lis… « Ary Scheffer né en 1795 est le fils du peintre Johan Bernard Scheffer et de Cornelia Lamme qui en 1811, alors veuve, décida de s’installer à Paris avec ses enfants. Ary a alors 16 ans. A 22 ans, il obtint la médaille d’or du Salon avec « La mort de Saint Louis ». Plus tard, il devint le professeur de dessin des enfants du futur roi de France Louis-Philippe. Une relation qui lui permit d’être un artiste choyé. A la suite de la chute de ce dernier, Ary quitta la vie artistique Jongkind, lui passa la plus grande partie de sa vie en France, fervent acteur du romantisme, de l’École de Barbizon, inspiré par la côté normande. Bien qu’apprécié par les officiels de l’académisme, Jongkind est (...)

lire la suite »

Brides de plages à Saint-Malo, coups de coeur avec Daniel Rocher

Des instantanés, des tranches de vie, un regard d’écrivain qui transforme le réel en poésie brute

In your desire to understand and mingle within French society, spend your summer holidays in Britany in Saint-Malo and then read this charming little book on the beautiful sand beach

Saint-Malo, la ville des corsaires, la ville de Surcouf, sa veille ville restaurée par Viollet-le-Duc, son île du grand Bè avec la tombe isolée, face à la mer, de Chateaubriand, enfin Saint-Malo, ville de rêves et de beaux fantasmes. Mais Saint-Malo, c’est aussi la Grand Plage et sa digue, lieu de vie, lieu de passage, lieu de détente quelque soit l’époque de l ’année. Oui, la Grand Plage est un endroit où se réunissent bien des personnes âgées de 7 jours à 97 ans, où se déroulent de courtes « tranches de vie », où une personne curieuse, les sens ouverts, à l’écoute, peut faire sans peine œuvre d’ethnologue tant toute une société, tant notre société passe, s’exprime sur la Grand Plage. Jean-Marie Gouriot (...)

lire la suite »

Le livre qui va vous simplifier la vie en vacances et ce n’est pas faux

Tout est dans le titre

A humorous vade-mecum about how to prepare holidays. In fact a very French mental societal attitude

Enfin les vacances d’été pointent leur nez, dans quelques jours, farniente, repos, dépaysement, et tout le reste. Et comme à chaque fois, c’est une galère qui tombe sur toute femme active et normalement constituée. Peu importe la durée des vacances où leur localisation temporelle sur le calendrier de l’année (et oui il y a aussi des vacances d’hiver), le stress monte, submerge tout, et le résultat ne se fait pas attendre : rien ne va, on oublie la plupart des choses et par voie de conséquence, les bénéfices espérés des vacances sont quasi inexistants, car toute la famille se repose sur madame aussi bien au niveau des préparatifs qu’à celui du déroulement des sus-dites vacances dans les lieux choisis (et (...)

lire la suite »
Articles précédents : 0 | 14 | 28 | 42 | 56 | 70 | 84 | 98 | 112 | ... | 2618
 
 
A propos de Wukali
WUKALI se veut une certaine idée de l’art, c’est à dire du plaisir de la connaissance, ce besoin fusionnel et intemporel de l’amour du beau qui nous rend tous plus humains, une autre perception de la communication et de l’information culturelle (...)
En savoir plus »
Thèmes