jeudi 22 février 2018
 

Hommage à Jacques Truphémus au musée des Beaux-Arts de Lyon

Une touche délicate et poétique avec des couleurs travaillées

Exhibition at Musée des Beaux-Arts in Lyons

Le musée des Beaux-Arts de Lyon rend hommage à Jacques Truphémus, disparu en septembre 2017, à travers la présentation d’œuvres de l’artiste sur le thème des cafés. Né à Grenoble en 1922, Jacques Truphémus s’installe à Lyon dès 1941. Il y fréquente le musée des Beaux- Arts où il découvre notamment les peintures de Pierre Bonnard et Édouard Vuillard. Il en retient une sensibilité particulière à la lumière et ses effets, qu’il ne cessera alors d’explorer et de chercher à traduire par la recherche de nuances de blancs et par le traitement de la couleur. Intérieur du café Bellecour, 1987, huile sur toile. Collection particulière L’artiste commence à peindre la série des cafés au début des années 1970, thème (...)

lire la suite »

Dark web, un best seller droit sorti des ateliers d’écriture

De la littérature à la demande

From the bestselling author Dean Koontz.

Dark Web de Dean Koontz est le parfait exemple, presque jusqu’à la caricature, de cette littérature venue d’outre-atlantique, il a été publié sous le titre The Silent Corner par Bantam, (New York, 2017) et juste traduit par les éditions de l’Archipel ; de quoi traite-t-il : une idée liée à l’actualité (ici la problématique du transhumanisme et plus particulièrement des nouvelles technologies avec les nanotechnologies) ; des méchants (souvent des détraqués sexuels) ; une héroïne transpirante de bons sentiments, symbole de pureté dans un monde pourri, prête à tout pour éradiquer le mal, sorte de Jeanne d’Arc des temps modernes ; des personnages secondaires rangés en plusieurs catégories : ceux qui sont en (...)

lire la suite »

L’entretien d’embauche, un film d’ animation si peu caricatural

Rien n’échappe à l’imaginaire des scénaristes des films d’animation

Through the pitfalls of a job interview

Les couleurs de ce films d’animation anglais ( The interview) sont froides comme le sujet dont il traite : un entretien professionnel de recrutement, autant dire d’emblée qu’elles sont bien choisies. Un demandeur d’emploi fait face à deux recruteurs installés au bout d’une longue table rectangulaire. La salle est encore plus froide qu’un bloc opératoire. Il doit répondre à une batterie de questions censées déterminer son profil psychologique et ses compétences professionnelles. Tout est fait pour le déstabiliser. il va jusqu’à subir les avanies d’un test de réactivité face à des stimuli physiques, une mise en condition agressive et violente. La notation du candidat par les recruteurs est catastrophique, (...)

lire la suite »

Khamma, ballet maudit de Debussy

Un ballet oublié de Claude Debussy dont l’histoire fut mouvementée

The curse of Debussy’s Khamma,

Fin septembre 1910, Claude Debussy accepte par contrat avec la danseuse Maud Allan (1) de composer la musique d’un ballet, Isis, dont elle a écrit le livret avec un de ses admirateurs, le philosophe William Leonard Courtney. Nous sommes en pleine égyptomania, Cléopâtre et les divinités égyptiennes sont partout, y compris dans le domaine du spectacle et de la danse, et Debussy lui-même possède une statue d’Isis offerte par Pierre Louÿs. Claude Debussy (1862-1918) Depuis trois ans, Miss Maud Allan connait un énorme succès avec son spectacle de danse solo dont le clou est La Vision de Salomé, et elle cherche à renouveler son répertoire. Elle vise aussi une plus grande respectabilité ; en effet, sa (...)

lire la suite »

Les Mémoires de Charlotte Robespierre enfin rééditées

Un passionnant document historique

A perfect document to plunge into the turmoils of the French Revolution

J’ai envie d’écrire : enfin ! Enfin sont rééditées les (courtes) mémoires de Charlotte Robespierre (sans la particule que certains se plaisent à mettre, essentiellement des détracteurs de Maximilien, histoire de faire croire que c’est une sorte de renégat à sa classe sociale). Nous ne pouvons que remercier les éditions MazetoSquare de ce que certains coïncidèrent comme une démarche culturelle d’utilité publique, et ce pour un prix symbolique (10 €). Toute personne qui s’est intéressée au déroulement de la Révolution Française et à ses principaux acteurs ont bien sûr rencontrer la figure écrasante de Maximilien Robespierre. Et, à ces côtés sa discrète sœur, souvent mentionnée : Charlotte. Et plus d’un ont (...)

lire la suite »

Le baccalauréat, Philippe Caubère truculent, inimitable !

Quand la vie et le théâtre s’acoquinent pour mieux se confondre

A fantastic actor embodying different characters in the stream on May 68 students revolt

Philippe Caubère a régalé son public du Théâtre du jeu de Paume d’Aix-en-Provence pour les 5 représentations jubilatoires données à guichet fermé du 6 au 10 février 2018. Rien d’étonnant. Le comédien est « exceptionnel » ! Ferdinand a repassé son bac. Essai transformé, mention très bien ! Pas délivré à Ferdinand, qui n’a rien fait de l’année, on est en 68, il ne faut pas l’oublier. Il a manifesté et s’est levé à midi, ça fatigue les manifs, mais Les Félicitations sont pour Philippe Caubère. « Le Bac 68 » est entré dans les annales de cette année-là de contestation et de révolte. Ce bac fait partie de l’histoire du théâtre, au même titre que le Molière d’Ariane Mnouchkine, inoubliable, ou encore, « Le roman d’un (...)

lire la suite »

Le « Rockdrill »(1913) de Jacob Epstein, « Robocop » avant la lettre

Un monstre vibrant et tellurique en train de naître

The Rockdrill, a symbol of the new age

Jacob Epstein ( 1880-1959) est né à New-York dans une famille d’émigrés juifs polonais. La sculpture l’attire tôt. il travaille dans une fonderie avant de partir étudier aux Beaux-arts de Paris en 1902. A Londres en 1905, il décide de s’y installer. Il y fera toute sa carrière. L’homme est un solitaire qui n’aime pas être dérangé. C’est aussi un praticien rigoureux de la taille directe qui s’adapte à la pierre utilisée : son grain, sa forme, sa densité et sa résistance. Il ira jusqu’à donner à l’aspect final de son travail celui de la nature de son matériau. En 1908 sa première commande (18 statues pour un bâtiment de la British Medical Association) provoque un scandale car les sujets sont représentés nus, (...)

lire la suite »

Constantinople, un roman historique de très grande qualité

Baptiste Touverey régale ses lecteurs, un roman palpitant, haletant, passionnant, à recommander !

An excellent historic novel taking place in Constantinople during the 7th century

Bien sûr, il y a Salammbô de Gustave Flaubert, mais soyons sincères c’est une exception dans la catégorie des romans « historiques », des romans dont l’action se déroule à une autre période du passé (sinon ce serait de la science-fiction) que celle où vit le romancier. Il y a des génies de la littérature mondiale qui se sont essayés à cet exercice. Sans remonter jusqu’à l’auteur inconnu de l’épopée de Gilgamesh, tout de suite nous pensons à Walter Scott et en France à Alexandre Dumas (père). Mais n’oublions pas tous les romans qui ont bercé notre enfance et qui continuent à nous faire rêver comme L’Île au trésor, Sinouhé l ’égyptien, sans oublier bien sûr, Ben Hur ou Quo Vadis ? Et ce n’est là qu’un tout début de (...)

lire la suite »

Réforme du Baccalauréat, les préconisations de l’Académie des sciences

Les lumières de l’aube, enfin ?

Some tracks to reform the education system in France

Alors que le ministre de l’Éducation nationale devrait annoncer le 14 février sa réforme sur le baccalauréat et le lycée, l’Académie des sciences et l’Académie des technologies viennent de lui transmettre une Note sur la réforme du baccalauréat et du lycée général et technologique. Les académies proposent notamment une épreuve anticipée pour l’ensemble « sciences et technologies » du socle commun en fin de première, parallèle à celle de français, et participant de la note finale du baccalauréat. Les propositions qui suivent sont issues des réflexions menées par l’Académie des sciences et par l’Académie des technologies. Elles font suite à la présentation des principes de la réforme, exposés lors d’une rencontre (...)

lire la suite »

Ama, bravo les Gobelins, beaucoup de densité et d’émotion retenue

Une jeune américaine de la upper-class rencontre une petite pêcheuse de perles japonaise

A pretty well carved and delicate animation movie

Si c’était un roman cela pourrait être : La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules... le célèbre roman de Philippe Delerm, mais voila c ’est un film d’animation, intitulé AMA, une petite création qui pourrait presque passer pour futile mais qui recèle en elle beaucoup de tendresse et de sentiments. Vous dire (vous me connaissez !), c’est un film réalisé par les étudiants de l’École des Gobelins, l’École de l’image (une des toutes premières écoles françaises dans ce domaine) et vous comprendrez mon enthousiasme ! Commençons tout d’abord par la technique si vous le voulez bien ! Là pas d ’effets spéciaux, pas d’utilisation de caméras HT, pas de 3D non plus, tout simplement une série d’aquarelles, (...)

lire la suite »

La mort d’Hitler, ultime sursaut du Troisième Reich

Derniers jours à Berlin

The death of Hitler

6- La mort d’Hitler Ce dernier chapitre clos l’étude de Jacques Tcharny sur la fuite des nazis en Amérique du Sud, vous en retrouverez les différentes séquences au bas de l’article A- L’état physique et psychique du Führer Le lecteur peut, légitimement, s’étonner que nous n’ayons pas encore parlé d’un mystère qui passionne le monde depuis mai 1945 : celui de la mort d’Hitler sur lequel tout et son contraire a été dit et écrit. D’autant plus que la série historique « Hunting Hitler », dont il a beaucoup été question dans cette étude, est consacrée, principalement, à la traque d’Hitler après la capitulation allemande. Pour saisir la situation, il nous faut reprendre le cours des événements depuis avril 1945, (...)

lire la suite »

Le dernier porc, un superbe texte qu’il est impératif de lire

Un petit bijou d’ Horace Engdahl publié aux éditions Serge Safran

A decent lesson of philosophy

Le Dernier porc, déjà le titre ! Un homme. Seul. Un monologue mis en scène, tous ses déplacements sont scénarisés, précis. Nous le voyons se déplacer sur scène, sur sa scène qui est son univers et dans lequel nous nous projetons sans mal. Cet homme dont nous connaissons ni le nom ni le prénom (mais cela permet au lecteur de bien mieux s’identifier à lui) est dans un de ces « tournants » que la vie nous oblige parfois à avoir. Indéniablement son couple vient de voler en éclats, aussi se questionne-t-il sur lui, sur sa vie, sur la vie en général, sur les rapports qu’il a pu entretenir avec les autres, sur le fait de vieillir (pas de vieillir, mais sur le fait de vieillir ce qui est loin d’être pareil). (...)

lire la suite »

Les Abysses du mal, un thriller bien réussi

La mort, un spectacle pour voyeuristes morbides

A dark thriller

Savez vous ce qu’est un « snuff movies » ? En bon français, on dirait un film retraçant une mort en direct. C’est plus long, soit, mais tout aussi explicite. Des films comme cela, il suffit d’aller sur la toile et, hélas, on en trouve pas mal, surtout depuis qu’un certain mouvement terroriste s’inspirant (de très loin) de l’Islam en a fait une de ses marques de fabrique. Mais il s’agit là de films de propagande et non « d’histoires scénarisées ». Or, ce genre de films, hélas, existe. On ne va pas faire de la psychologie de bas étage pour essayer de comprendre les motivations des personnes qui regardent ce genre de films (Marc Charuel non plus, d’ailleurs). Ce qui est certains c’est que pour pouvoir (...)

lire la suite »

STAR WARS (8) l’événement planétaire !

Allez on s’accroche !

For Geeks only and some other witty ones !

Le dernier jedi Pourquoi me demanderez vous certainement ? L’opportunité ? l’actualité ? Les deux mes neveux vous répondrais je ! Je pourrais vous narrer l’histoire de ce huitème volet de cette story qui debuta, il ya 40 ans. J’étais donc tout jeune garçon quand le phénomène cinématographique créé par Georges Lucas, déboula en France. Personne n’aurait pu imaginer un tel raz de marée financier (les deux derniers épisodes sont entrés dans le club très fermés des films qui dépassent le 1Mds de $ de recettes), technique mais aussi social. Oui social ! Ces films devinrent cultes. Tout d’abord par les fans de films de sciences fiction puis les « geeks » puis ensuite la quasi-totalité de la population (...)

lire la suite »
Articles précédents : 0 | 14 | 28 | 42 | 56 | 70 | 84 | 98 | 112 | ... | 2478
 
 
A propos de Wukali
WUKALI se veut une certaine idée de l’art, c’est à dire du plaisir de la connaissance, ce besoin fusionnel et intemporel de l’amour du beau qui nous rend tous plus humains, une autre perception de la communication et de l’information culturelle (...)
En savoir plus »
Thèmes