mercredi 17 octobre 2018
 

Archéologie, musique et nucléaire font très bon ménage.

Archeology and nuclear sciences striding along

Des archéologues écossais viennent d’annoncer la découverte d’une harpe parmi les résultats d’une fouille effectuée dans une grotte de l’île de Skye. Il semblerait qu’il s’agisse de la partie têtière de la harpe. Sa datation est estimée à 2.300 ans. Pour les musicologues, la révélation de cet instrument est du plus grand intérêt, en effet cela conforte bien au delà de la connaissance archéologique ce que l’on sait sur la poésie et le goût pour la chanson de la culture des Celtes de l’ouest. La harpe en l’occurrence étant l’instrument de prédilection pour accompagner les bardes et autres aèdes. Alors que les plus anciennes harpes qui ont été retrouvées datent de 5.000 ans et proviennent de la civilisation (...)

lire la suite »

13 étranges histoires, cocasses ou inquiétantes

Entre histoire et faits-divers

An anecdotic view of history

Voilà un nouvel ouvrage sur l’histoire composé d’une série de faits, présentés dans le désordre, sans aucun lien chronologique entre eux, n’ayant strictement aucun rapport entre eux, du moins en apparence. Dans cet opus c’est « l’étrangeté » des faits qui est censé faire le lien entre eux. Est-ce que la vie de Vidocq ou celle du juge Dee (un juge chinois du VI siècle) est « étrange », peut-être, tout dépend de la définition que l’on donne à ce terme. Original, à mon avis, eût été plus judicieux. Mais je ne suis ni l’auteur, ni l’éditeur. Parmi ces 13 histoires, certaines sont plus ou moins connues du grand public comme la vie de Vidocq ou celle de Von Braun, mais la majorité est peu enseignée, voire connue que par (...)

lire la suite »

Les secrets des "Grandes gueules » de RMC. Instructif à plus d’un titre

Une bonne émission, telle l’opinion saisie en liberté

A famous daily radio show

Depuis 14 ans, RMC diffuse une émission de débats (maintenant retransmise à la télévision) en direct, et ce tous les jours à l’exception des week-end et des 25 décembre et 1 janvier. Et cette émission a finit par « trouver son public » puisque quotidiennement une moyenne de 1 million 800 000 personnes l’écoutent. Et son public donc englobe aussi bien les retraités, des étudiants, des actifs, l’épouse du président de la République que bien des sociologues et d’analystes de la population. Les Grandes gueules sont devenues une émission écoutée, appréciée et donc critiquée. Le principe est simple : deux journalistes professionnels l’animent. Ils ne sont là que pour « lancer les débats », les animer et surtout (...)

lire la suite »

« Justino", un film réalisé pour la Loterie nationale espagnole

Un film d’animation publicitaire choisi par le public

It’s almost a X’mas tale , in fact it’s an ad for the Spanish Lottery

Foin des habitudes, voici un court film d’animation publicitaire qui nous vient d’Espagne. Il a été conçu pour la Loterie nationale espagnole pour le tirage exceptionnel de Noël 2015, et c’est le public qui a été sollicité pour choisir parmi plusieurs films en compétition, lequel était le meilleur. « Justino » a triomphé haut la main ! C’est l’histoire d’un gardien de nuit dans une fabrique de mannequins, ces figurines à formes humaines articulées et qui peuplent les vitrines des magasins. Justin est seul le soir dans cette grande usine, il est facétieux et disons le tout net il a une bonne bouille ! Pour combler sa solitude nocturne, il a l’idée de mises en scène en utilisant les mannequins et en les (...)

lire la suite »

Les contacts transatlantiques bien avant Christophe Colomb

Ils furent les premiers à découvrir l’Amérique

The first to discover America far before Columbus

L’histoire de la rencontre des Européens et un peu plus, avec le nouveau monde l’Amérique, bien avant Christophe Colomb. Les Vikings et les Celtes cela est certain, mais peut-être aussi les Romains, les Grecs et les Phéniciens. C’est à un formidable voyage, une odyssée fabuleuse des deux côtés de l’Atlantique et dans le temps que nous convie Jacques Tcharny. 1- Limites du sujet Le sujet ayant provoqué des polémiques inutiles, précisons notre démarche : contacts transatlantiques, pas trans-pacifiques (prouvés entre le Japon et la côte du Mexique ainsi que celle du Pérou, quasi-certains entre l’île de Pâques et la Terre de Feu , probables entre la Chine et la côte canadienne de la Colombie britannique. (...)

lire la suite »

L’Archer de Léon-Ernest Drivier

Ses oeuvres décorent nombre d ‘espaces publics

A once famous sculptor favored by the administration and connoisseurs

Léon-Ernest Drivier (1878-1951), injustement négligé aujourd’hui, fut un sculpteur de talent et un illustrateur apprécié. Fils d’un gantier grenoblois, il intègre les Beaux-arts de Paris avant d’entrer, vers 1900, chez Rodin. Il fit partie de « la bande à Schnegg » qui regroupait les collaborateurs du maître : Bourdelle, les frères Schnegg, Despiau, Pompon, Wlérick... Après 1918 il reçut de nombreuses commandes monumentales de l’état, ou décoratives de collectionneurs privés. Sa carrière officielle sera une réussite (siège aux beaux-arts). Il connaîtra un succès étonnant en Amérique du sud : Argentine, Brésil... Beaucoup de ses œuvres sont conservées au musée de Grenoble et au musée des années 30 à (...)

lire la suite »

Jean sans Terre, un roi injustement décrié

Une biographie fouillée sur un roi faible et mal connu

The weak French King, John « Lackland »

Parmi les rois ayant « mauvaise presse », Jean sans Terre occupe une des premières places. Ses contemporains qui ont écrit sur lui étaient très critiques, et les biographies qui lui sont consacrées sont le plus souvent empruntes de jugements moraux et ne brillent pas par leur « objectivité », mais peut-on être objectif dans ce domaine qu’est l’histoire ? La biographie que consacre Frédérique Lachaud au dernier fils d’Henri II et d’Aliénor d’Aquitaine nous montre une personnalité, moins caricaturale que celle qui est véhiculée dans nos livres d’histoire, un roi qui fut, par la force des choses, obligé de combattre, de se justifier alors qu’il aurait sûrement voulu vivre en paix. On oublie rapidement son (...)

lire la suite »

John Irving et les vénérés maîtres américains au festival America de Vincennes

Un grand rendez-vous de la littérature américaine

American writers in Paris under applause and cheers

Le festival America de Vincennes vient de se terminer, mais il représente un incroyable rendez-vous pour écouter les écrivains les plus représentatifs de la littérature américaine. Une lumière tamisée éclaire délicatement la salle bondée du Centre Culturel Georges Pompidou de Vincennes, dans l’attente de leur arrivée. Le vacarme du public réchauffe le lieu jusqu’au moment où soudain, tout d’un coup, un silence inexplicable tourne l’attention du parterre d’un côté du grand hall. François Busnel apparaît suivi de John Irving. Les deux s’étreignent chaleureusement, en échangeant des phrases qui semblent préluder une amitié et une affection qui va au-delà du rapport habituel entre intervieweur et écrivain. Ils (...)

lire la suite »

Angelin Preljocaj plus haut, sublime, Gravité une nouvelle chorégraphie

Sa dernière création au Théâtre d’Aix-en-Provence. Il revient à des questions essentielles avec une certaine… « gravité » !

Just gorgeous !

Ils sont venus, ils sont tous là ! Public de la première heure, jeune public venu découvrir le Ballet Preljocaj. Salle comble sur 3 jours. De vrais moments de bonheur et de grâce du 3 au 6 octobre 2018. Le bruit déjà courait que ce spectacle serait exceptionnel, depuis sa présentation à la Biennale de la danse de Lyon, il y a quelques semaines. On peut l’affirmer : ce ballet est résolument magnétique et envoûtant. Et pour cause … Dès les premières séquences, le public embarque sur une autre planète. La chorégraphie d’Angelin Preljocaj explore, à travers la danse, la notion de « gravitation », notion abstraite de prime abord, et pourtant, mise en lumière de façon tellement concrète par Newton et (...)

lire la suite »

« Un démon de petite envergure » le chef d’oeuvre de Fiodor Sologoub

De la très grande littérature russe

Why this splendid Russian writer is not better known in France, he could be compared to Chekhov or Boulgakov

La collection« Motifs » des éditions du Rocher vient de republier Un démon de petite envergure de l’auteur russe Fiodor Sologoub. Soit ce n’est pas l’écrivain russe le plus connu en France. Né et mort à Saint Pétersbourg (1863/1927), président du syndicat des écrivains soviétiques il est moins connu que Gorki, Maïakovski, Pasternak ou Boulgakov. Et c’est dommage, car Un démon de petite envergure est devenu un vrai classique de la littérature russe. Ce roman, publié en feuilleton en 1905, est un vrai pamphlet contre la société provinciale en Russie à l’orée de la Révolution. Dans une ville, le professeur Ardalion Borissytch Peredonov rêve de devenir inspecteur. A ses yeux, cette promotion lui est due, ne (...)

lire la suite »

Choo Choo de Gari Bardine Г.Бардин le réalisateur qui aime la musique

Jazz et images amoureusement distribués

A Russian film maker pay tribute to Jazz

Choo Choo, la nounou, c’est un conte de Noël que nous offre Garri Bardine et un conte musical avec tout au long du film la musique rythmée et dansante de Glenn Miller. La semaine dernière nous avions découvert combien un simple fil de fer pouvait être malléable dans les mains du réalisateur, et nous avions dans le passé présenté nombre de ses films Choo Choo a été réalisé en 1997. Laissez vous emporter par cette magie. Magie d’abord de l’enfance, cette force du rêve et de l’imaginaire qui emporte, fascine, angoisse parfois et crée des univers, ces« verts paradis »... Cette tristesse et cette solitude peuplée d ‘étoiles et de paillettes. Magie du réalisateur aussi bien entendu avec ses petites marionnettes (...)

lire la suite »

La Méditerranée d’Aristide Maillol

Une beauté intrinsèque d’une infinie pureté

Such a beautiful nude

Aristide Maillol (1861-1944) est un sculpteur universellement connu, dont l’œuvre se rencontre dans les plus importants musées comme dans les plus grandes collections privées. A Paris, le musée Maillol, fondée par Dina Vierny, son dernier modèle, regroupe toutes les phases de ses travaux multiples. C’est donc là que l’admirateur doit aller le découvrir. A l’origine Maillol était un peintre, membre du groupe des « Nabis »*, dont l’intérêt pour les arts décoratifs fut précoce. C’est seulement à la quarantaine qu’il décide de devenir sculpteur. L’année 1900 sera le moment charnière de sa carrière : sa Léda, aux formes parfaites, lui vaudra la reconnaissance du public comme celle de ses pairs, à l’instar de Rodin (...)

lire la suite »

"Les Années Foch » un excellent roman de Jean-Pierre Montal

Motifs, une intéressante collection de poche publiée par les éditions du Rocher

A young and talented French writer

Les éditions du Rocher ont eu la bonne idée de relancer, après 8 ans de « sommeil » sa collection de poche : Motifs. Avec huit titres annuels annoncés, cette collection publie soit des grands classiques oubliés de la littérature mondiale ou des jeunes auteurs francophones, parmi eux Jean-Pierre Montal qui vient d’écrire Les années Foch. Pierre, jeune stéphanois, arrive en 1995 à Paris pour suivre des études de journalisme mais surtout pour retrouver Anne, son amie d’enfance qui a disparu depuis un an. Sa quête le mène avenue Foch. La nuit. Non pas derrière mais devant les façades luxueuses, il apprend à connaître, avec Remo, un inconditionnel de Prince qui a une appartement dans l’avenue, l’envers de (...)

lire la suite »

"Les Dupes », du bon, du très très bon Dutourd réédité

Notre Immortel bouge encore !

Very witty and intelligent, three great short stories by a famous French Academician

Depuis disparition en 201, Jean Dutourd a rejoint la cohorte des académiciens français qui passent plus ou moins rapidement aux oubliettes de l’histoire de la littérature. Pour les amateurs de la langue française et du style bien « léché », c’est dommage. Pour ceux qui lui reprochaient son conservatisme et ses positions parfois réactionnaires, c’est normal. Ici, je ne fais pas de politique, très modestement j’essaie d’écrire mon ressenti après une lecture. J’ai lu trois ou quatre de ses livres dont l’excellent « Au bon beurre », et ces lectures autant que je m’en souvienne m’ont laissé un assez bon souvenir. Et j’apprends que les éditions Le Dilettante viennent de rééditer « Les dupes », un recueil de trois (...)

lire la suite »
Articles précédents : 0 | 14 | 28 | 42 | 56 | 70 | 84 | 98 | 112 | ... | 2478
 
 
A propos de Wukali
WUKALI se veut une certaine idée de l’art, c’est à dire du plaisir de la connaissance, ce besoin fusionnel et intemporel de l’amour du beau qui nous rend tous plus humains, une autre perception de la communication et de l’information culturelle (...)
En savoir plus »
Thèmes